VOYAGE EN SERENDIPITÉ, TOUT CE QUE VOUS NE CHERCHIEZ PAS

voyage immersion au vietnam

VIETNAM : Une immersion hors des idées reçues 

Le Vietnam ne se visite pas, il se découvre. La richesse du pays apparaît lorsque le voyageur prend suffisamment de temps sur place afin de comprendre toutes les subtilités de la culture vietnamienne. 

Par Van Thai Nguyen de TTB TRAVEL

Les Vietnamiens ne s’identifient pas aux récits romancés que l’on trouve facilement sur la Toile. Le problème avec des influenceurs, des guides Routard/Petit Futé et autres, c’est qu’ils voient le pays à travers des lentilles d’observateurs étrangers. Rares sont ceux qui prennent suffisamment de temps sur place pour comprendre toutes les subtilités de la culture vietnamienne. Le Vietnam, c’est le contraire d’Instagram. Doté d’une personnalité singulière, le pays ne se visite pas. Il se vit à travers des rencontres fortuites, épicées par l’esprit villageois et communautaire. 

 

 Le Vietnam, loin des clichés du tourisme 

 

Un pays inattendu

 

À l’heure de mondialisation, le Vietnam du 21e siècle est très éloigné de l’image véhiculée par Catherine Deneuve dans son film « Indochine ». La francophonie est déjà une histoire ancienne dans cette ex-colonie dont 0.6% de la population parle la langue de Voltaire. 

 

Dès la sortie de l’aéroport, les gens sont frappés par une langue insolite qui sonne chinois, mais qui s’écrit en lettres alphabétiques. Et oui ! Il s’agit de Quốc Ngữ,  une « sauce linguistique » que les Vietnamiens ont élaborée à partir du chinois, du portugais, du français, et de l’oral ancestral. Bienvenue au Vietnam, terre de la créativité sans limites. 

 

Peu de restes de l’héritage culturel français

 

Ceux qui cherchent à tout prix l’héritage de la culture française au Vietnam seront déçus. À part quelques bâtisses coloniales délabrées, il ne reste rien de tangible de ce qu’on appelle l’Indochine. L’influence française est plus subtile. Il faut être un fin explorateur pour remarquer l’empreinte délicate de l’Hexagone dans la culture vietnamienne. C’est dans la cuisine que l’on trouve ce beau mariage franco-vietnamien dont les habitants sont fiers. Direction au Vieux Quartier d’Hanoï pour vivre la bouffe de rue. 

 

Une fusion culinaire

 

La colonisation française a quand même apporté des points positifs. Les colons ont introduit les techniques de friture, de grillade et des légumes exotiques. À partir de là, les habitants ont « vietnamisé » les ingrédients. On y retrouve du porc grillé et des feuilles de salade dans Bún Chả.  On trouve des oignons frits dans Bánh Cuốn. Enfin, on savoure le Cà-phê Trứng, un mixte sophistiqué entre cappuccinos et le robusta cultivé dans les Hauts Plateaux. Vous vivrez tout ça à travers une balade culinaire au sein de la capitale hanoïenne. 

 

Les Vietnamiens aiment l’Occident à leur manière. Même si les Mcdo et KFC sont présents, ils conservent jalousement leur cuisine de rue. Dans presque toutes les villes (Hanoi, Hue, Saigon, Hoi An, Hai Phong), vous trouverez des échoppes tant aimées par les locaux. Au Vietnam, la vie sociale se passe dans la rue, hors des murs des restaurants voués aux touristes. 

 

Découvrir le vrai visage du Vitenam

 

Aller hors des sentiers battus

 

Vous l’aurez compris, le vrai visage du Vietnam se dévoile en dehors des façades touristiques. C’est là que l’on tombe souvent dans le piège des clichés. Le pays est aux antipodes du concept « vieille pierre » cher à l’Unesco. Les Vietnamiens s’intéressent peu aux vestiges historiques. Ici, le passé est toujours derrière et ne se raconte pas grand-chose à travers des monuments. Les valeurs intrinsèques chez les Vietnamiens se maintiennent à travers des cas d’usage en perpétuelle mutation. Le cyclo-pousse, si populaire pendant des années 1990, a aussi vite perdu sa place 10 ans plus tard. Désormais,  les mobylettes et motos sont les reines du bitume. Les locaux vous invitent volontiers à faire une balade en mobylettes  à travers des ruelles résidentielles. 

 

Culture vivante vietnamienne

 

Pour vivre la culture vivante du pays, il faut oser pénétrer dans le quotidien des habitants. Quelques familles hanoïennes vous ouvrent la porte pour faire découvrir leur espace de vie.  Dans une « maison tube », plusieurs générations vivent sous le même toit. Au dernier étage se trouve toujours l’autel des ancêtres où on pose des offrandes chaque jour. Les familles seront ravies de vous apprendre les us et coutumes autour de la table. C’est dans ce moment précis que l’on comprend mieux l’influence du confucianisme dans le comportement des Vietnamiens. 

 

Prendre le temps 

 

Les Vietnamiens sont discrets. Ils prennent le temps de vous connaître et de vous faire confiance avant de faire preuve d’hospitalité. Hélas! Le temps est un luxe pour la génération des touristes 2.0 que nous sommes. Munis de guides, les yeux rivés à l’écran d’Iphone, les gens partent à la chasse des sites géolocalisés et archivés dans leur bucket-list. Tellement pressés, on colle volontiers une étiquette aux Vietnamiens, comme quoi, c’est des gens froids et moins sympas que les voisins thaïlandais.   

 

Voyager au Vietnam loin des idées reçues

 

Ne pas assimiler Vietnam et Thaïlande

 

Destination prisée depuis des années 2000, le Vietnam est souvent considéré comme une alternative à la Thaïlande. Les touristes prennent pour acquis que les Vietnamiens sont comme les Thaïlandais qui vivent du tourisme. On a l’impression que les locaux s’adressent aux étrangers purement dans un rapport mercantile. Encore une autre idée préconçue!

 

Les vietnamiens ne vit pas du tourisme

 

C’est difficile de sortir de ce cliché quand on devient accro au Routard/Lonely Planet. On suit à la lettre des « choses à visiter » pour se ruer vers des endroits où les habitants sont rarement disposés à dialoguer. Les Vietnamiens, réputés pour leur force de travail, bossent dur et gagnent leur vie dans d’autres industries que le tourisme. Faut-il rappeler que les recettes du tourisme sont loin derrière l'exportation de produits agricoles et des industries manufacturées. 

 

Un peuple travailleur et optimiste

 

Dans un décor communiste apparent, le peuple vietnamien démontre une fibre entrepreneuriale prononcée.  Il suffit de tendre ses oreilles et voir ce qui se passe hors des zones touristiques. À 5h du mat, la vie bouillonne déjà dans les marchés grossistes de fleurs de Long Bien. Les travailleurs acharnés s’en fichent royalement de la présence d’une poignée de voyageurs en train de les photographier. Une heure plus tard, on s’étonne de constater une masse de gens qui font du sport dans les espaces verts. Tout type de sport y est : jogging, taï chi, vélo, aérobic, etc. Une symphonie humaine qui dégage l’optimisme des habitants. En toute convivialité, les touristes sont invités à rejoindre la masse. C’est ça la vraie vie des Vietnamiens.

 

Une population résiliente

 

Ne pas compter sur l’état

 

L’État providence est défaillant dans ce pays peuplé de 97 millions d’âmes. Dès l’enfance, les gosses doivent apprendre à compter sur la communauté  et développer la résilience. On leur inculque aussi le sens de la patrie. Devenus adultes, des millions de jeunes partent à l’étranger pour se former avant de retourner au pays pour servir la terre natale. 

 

Une dynamique créer par de jeunes entrepreneurs

 

Les milléniaux constituent la nouvelle dynamique de l’économie nationale, beaucoup plus diversifiée. Pratiquement dans chaque domaine, on trouve des entrepreneurs passionnés : artisanat, mode,  agriculture, architecture, et le tourisme entre autres. Grâce au voyage, les étrangers auront la chance de découvrir plusieurs dimensions culturelles, représentées par ces ambassadeurs.

Vous êtes sensible à l’art? On vous emmène rencontrer Mr.Duy Duc, maître calligraphe.

Envie des travaux manuels? Mlle.Cao Ky peut vous initier à l’origami ou à la fabrication de papier traditionnel.

Vous êtes branché arts martiaux? Pas de problème, on vous emmène chez maître Ba Thuong dans son atelier de Viet Vo Dao. Vous êtes mordu d’histoire? Un vétéran de la Guerre Américaine vous contera ses affrontements héroïques dans les anciens sites de bataille : Khe Sanh, Quang Tri, Doc Mieu, tous situés au 17ème parallèle, au Centre Vietnam. 

 

Force de travail et détermination

 

Chaque Vietnamien sait que l’État n’est pas là pour l’aider. Il doit compter sur lui-même et sur son entourage pour s’en sortir. La clé de la réussite est la force du travail et la détermination. Cette éducation morale est initiée dès l’âge de 5 ans. Voilà pourquoi les Vietnamiens travaillent comme les dingues. Mais attention ! Ils savent aussi profiter de la vie. 

 

Tapas vietnamiennes loin des restaurants touristiques

 

Connaissez-vous le Bia Hơi? On vous invite à vivre les tapas version vietnamienne. Initiée par la colonisation française, la brasserie devient un véritable art de vivre des citadins vietnamiens. Vous vous régalerez plein de délices qui ne se trouvent jamais dans les restos touristiques. Préférez-vous une version plus récente? Direction Sud Vietnam, à Saïgon, pour goûter le concept Beer Garden. Ici, on vous sert les dernières séries de bière artisanale à pression, 100% vietnamienne. 

 

Voyager en immersion pour découvrir la réalité d’un pays


Un voyage au Vietnam sert à vivre la réalité du pays avec ses enjeux d’actualité. Comme toute destination, c’est un pays qui s’inscrit dans un processus d’adaptation continuelle. La clé pour saisir son âme profonde reste le voyage en immersion, au contact privilégié avec les habitants. Ils vous permettront de gommer des idées préconçues erronées.

voyage en immersion au vietnam

ttb tRAVEL
Agence de voyage engagée au vietnam

logo_3.jpg

TTB Travel est une agence de voyages vietnamienne, basée à Hanoï. Nous sommes une entreprise familiale à taille humaine, avec 8 collaborateurs. Experte du Vietnam, notre agence élabore des voyages originaux, mettant en avant la découverte authentique et l’échange avec la population locale

(+84) 24-37-125-999

Si vous aussi vous voulez vivre ces émotions avec TTB TRAVEL, contactez-les !

N'hésitez pas à leur transmettre le mot de passe TOG5 pour profiter d'un petit cadeau !